facebook twitter instagram

Le service Vélib'

Tout ce que vous devez savoir sur les nouveaux Vélib’ en quelques minutes

Des vélos électriques pour raccourcir les distances

L’objectif du service Vélib’ Métropole est de faciliter le développement de nouvelles mobilités sur le territoire francilien, en complément de l’offre de transport existante.

Grâce à 30 % de vélo électrique, les déplacements sont rendus beaucoup plus simples : les usagers Vélib’ voient les distances se raccourcir et se jouent des reliefs sans effort. Dotés d’une autonomie de 50 km et pouvant atteindre une vitesse de 25 km/heure, ces vélos électriques constituent une véritable alternative à l’usage d’un véhicule individuel polluant.

En fonction des usages, le nombre de ces vélos électriques pourra être progressivement augmenté. C’est un des atouts majeurs des nouveaux Vélib’ : un vélo mécanique peut être transformé en vélo électrique en moins de 30 minutes en atelier !

Des vélos intelligents et connectés pour des déplacements plus simples

Le vélo électrique n’est pas la seule innovation technologique des nouveaux Vélib’. Tous les vélos offrent aussi une V-Box embarquée, pour mieux se guider, et une sécurisation renforcée avec la fourche cadenas.

La V-Box

La V-Box est un boîtier électronique, encastré dans le guidon, qui permet un accès direct et rapide au vélo. Ce boîtier est autonome en énergie car rechargé par la dynamo. Il communique avec la station via un émetteur/récepteur radio et peut ainsi remonter des données vers les systèmes d’information du service Vélib’.

La fourche cadenas

La fourche cadenas est un système de sécurité breveté. Commandée via la V-Box, la fourche cadenas permet de sécuriser le vélo de 2 manières complémentaires.

Les stations, au coeur du dispositif de vélos en libre-service

Un écosystème créateur de valeurs et d'emplois en France

Un réseau de plus de 100 sous-traitants, dont la grande majorité est française, est mobilisé par Smovengo dans le cadre du lancement du service Vélib’ Métropole. Près de 80 % de la valeur ajoutée sur la fabrication et l’assemblage des vélos est localisée en France.